FOOTBALL CLUB VEZEZOUX : site officiel du club de foot de VEZEZOUX - footeo

Le village de Vezezoux

VEZEZOUX

 

 

 

  

 

Je vais présenter notre village, au nom trés compliqué, en m’inspirant d’un livre écrit par Pierre CUBIZOLLES paru en 1996 et s’intitulant : « VEZEZOUX Patrie de St Préjet ».

 

Ce livre a été écrit :

 

« En hommage à Pierre KREMER à l’occasion de son 7ème mandat de Maire (1959-2001) à André Sabadel curé de la paroisse, aux élus municipaux, aux Vésédoniens de souche ou d’adoption vivants ou défunts, aux habitants du Bassin Minier et du Brivadois, tout spécialement aux anciens mineurs et à tous ceux qui m’ont aidé dans mes recherches ».

 

« La commune s’étale à flanc de coteau à une altitude de 420 à 580m et domine une plaine alluviale fertile où serpente l’Allier cachée derrière, un rideau d’arbres »

« Cette plaine de l’Allier se situe entre 5 et 10 mètres au-dessus du niveau de l’eau, date de quelques milliers d’années seulement et a vu l’installation des terrains de sport de Brioude, Vézézoux… »

 

Vézézoux s’écrit le plus souvent avec deux accents mais ce n’est pas sur !!! ses habitants on ne sait pas leur nom, l’auteur propose qu’on les appelle les vésédoniens après de nombreuses déductions historiques car le village vers le Xème siècle s’appelait Vésédon.

 

L’ESTANTOLE :

 

C’est un ruisseau qui traverse la commune pour se jeter dans l’Allier. Communément on l’appelle le Say ou le Cé et traverse un lieu dit le Say ou Scay.

En ce lieu jailli une source d’eau minérale à 460 m d’altitude à la température de 10°c. Elle débite 3,8 l/mn soit 5472l/jour et a été exploité sous le nom « Eau du Cé » jusqu’en 1951.

Sur ce ruisseau jadis de nombreux moulins « des poules » du « Say » « d’Albine » ect...broient du blé mais également de la  « barytine » récoltée sur les crêtes des collines environnantes et employée dans les peintures.

 

MARNAT (Marnac) :

  

 

Village de Vézézoux (61 habitants en 1856) possèdait une  mine de « Pierres d’Améthyste » exploite à partir de 1729 pour la bijouterie au lieu dit « Pierres de bague ». Environ 80 mineurs y travaillaient, beaucoup venaient de Brassac par le bac de Brassaget qui fermera dans les années 1950 après avoir servi de passage sur l’Allier pour le commerce, le travail, la gare SNCF de Brassac ect…

 

L’EGLISE :

 

Eglise romane St Préjet pour l’essentiel du XIIéme siècle bâti en plusieurs tranches à la place d’une ancienne construction. Le clocher abrite 4 cloches dont la principale celle de St Préjet pesent 750kgs et a été bénite en 1683.

Le cimetière devant l’église a été transféré à partir de 1896 sur la route de Marnat.

 

LA BATELLERIE :

 

Au Chambon près de l’estuaire de l’Estantole et de l’Allier (62 habitants en 1872) et à La Grange (Vézézoux le bas) les charpentiers fabriquent des bâteaux (sapinières pouvant atteindre 23m de long, 4m de large et transportant 50 tonnes) et les mariniers ou voituriers transportent sur l’Allier jusqu’à Paris le charbon, la barytine et des bois provenant des forêts des environs de la Chaise Dieu.

Le train arrivera à Brassac en 1855 et cette industrie disparaitra.

 

 

LES VERRERIES :

 

Rive gauche, les verreries de Notre Dames du port (1837-1875) emploient 300 personnes, utilisent le charbon de la Taupe et expédient sur l’Allier du verre à vitre à Paris et des bouteilles pour l’eau de Vichy. En 1931, les verreries qui avaient connu une longue histoire (inondations de 1875, reconstruction à Mégecoste ect…) se rapprocheront de Vichy. Elles existent de nos jours à Puy Guillaume.

 

 

LA TAUPE :

 

La mine de charbon de la Taupe a été ouverte en 1785. Une taupe ramenant du charbon à la surface d’où son nom. Cette mine installée sur les communes de Vézézoux et de Vergongheon sur la rive gauche de l’Allier comptera jusqu’à 700 mineurs (1946) elle fermera après beaucoup de protestations en 1951.

Des cars seront mis à la disposition des ouvriers pour aller travailler à La Combelle.

Le dernier puits du Bassin Bayard  sur la commune de Brassac fermera le 28 Juillet 1978 en même temps que toutes les installations pour le traitement et l’expédition du charbon à La Combelle (Commune d’Auzat/sur/allier).

Le magnifique logo du FC Vézézoux, une taupe habillée en mineur sera crée en 1980.

 

LE BATEAU :

 

Le bac de Vézézoux faisait passer l’Allier aux verriers, aux mineurs de la Taupe et à beaucoup  d’autres. Il s’arrêta en 1938 et l’endroit redevint agricole. En 1978 ce lieu dit du Bâteau permis à la municipalité de Pierre KREMER de construire un terrain pour le FCV. Le « Stade du Bâteau » a deux terrains, vestiaires, des annexes et un très grand parking sur 3 hectares.

Grâce à des aménagements, des achats et aux municipalités de Jacques Pétrequin et Didier Robert entre 2012 et 2016 le Stade du Bateau s'est amélioré et s'étend aujourd'hui sur 4 hectares, avec 4 vestiaires, un demi terrain supplémentaire et un parking.

 

LA CENTRALE DE LA TAUPE :

 

Pour mieux garantir l’électricité des diverses exploitations minières, une centrale thermique a été construite au bord de l’allier face à la mine de la Taupe. Elle a produit à partir de 1953 et a fermé en 1979 employant environ 80 personnes

Le pont a une voie construit à cette époque sur l’Allier pour amener le charbon est devenu communal et relie Vézézoux à Ste Florine.

 

L’ECOLE :

 

La « nouvelle » école a ouvert fin 1974 et comporte 2 classes avec une quarantaine d’élèves tous supporters aux joueurs  du FCV. La commune s'agrandissant, l'école comporte 3 classes et plus de 60 élèves en 2017.

 

CONCLUSION :

 

Les mines ont disparu, l’industrie automobile a pris la suite et malgré beaucoup de réorganisation demeure le principal employeur. Une usine de 1000 personnes sur la commune de Ste Florine dont le terrain est mitoyen avec la commune de Vézézoux et beaucoup de petites entreprises permettent au Bassin Minier de vivre.

Le Bassin minier c’est 18 000 habitants moitié Haute-Loire moitié Puy-de-Dôme coupés par l’Allier.

La commune de Vézézoux a connu les vicissitudes du Bassin avec au plus 568 habitants en 1851 (notamment du aux verreries), 300 dans les années 30, 400 en 1995 et presque 500 de nos jours en expansion avec beaucoup de constructions neuves.

Malheureusement le commerce et l’artisanat disparaissent, les associations également.

 

Le Football créé en 1978 a atteind après une saison historique la Ligue d’Auvergne en seniors (PHR) pour la saison 2010/2011.

 

En 2017, le village de Vezezoux approche 600 habitants et le F.C.Vezezezoux 200 licenciés en 2016/2017 record historique.

 

 

Pour conclure l’histoire de notre commune nous souhaitons amicalement la bienvenue à tous les visiteurs de Vézézoux et particulièrement à ceux qui viennent au « Bâteau » pratiquer le football.

 

 

 

                                                                            ZIZOU Président du F.C.V.

 

 

 

 

 

Pour voir les photos passés et présentes de Vezezoux cliquer ICI

LE COIN DES SENIORS

CONVOCATIONS SENIORS

(cliquer ici)

 

Les entraînements senior ont lieu tous les

mercredis à 19h et les vendredis à 19h30 au stade du bateau.